Les élèves du Lycée Bilingue de Toula Ndzong disent STOP au harcèlement sexuel en milieu scolaire

Le harcèlement sexuel étant considéré comme le fait d’imposer à une personne de façon répétée ou non, des propos ou comportements à connotation sexuelle et qui, soit portent atteinte à sa dignité en raison de leurs caractères dégradants ou humiliants, soit créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante ; est l’une des formes répandue de violation des droits des élèves en milieu scolaire. En vue d’intensifier la lutte contre ce mal sans cesse grandissant, APDEL a organisé ce lundi 07 mai 2018 au Lycée Bilingue de Toula Ndzong dans le département de la Menoua, une table ronde sur l’importance de la dénonciation dudit fléau en milieu scolaire. Celle-ci s’est tenue dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Break the silence », projet financé par l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Cameroun. Elle a connu la participation de 121 élèves et enseignants, et a eu pour but d’une part d’emmener les élèves à rompre le silence en cas de harcèlement sexuel, et d’autre part de les éduquer sur le code de bonne conduite de lutte contre les violences sexuelles en milieu scolaire ; document élaboré par APDEL avec l’appui des chefs d’établissements scolaires et autorités publiques de la région de l’Ouest. Les échanges ont été forts enrichissants entre les élèves, enseignants et l’association APDEL. Au terme de ce débat, les participants ont témoigné leurs gratitudes et leurs satisfactions pour l’initiative, et se sont dits déterminés pour faire de leur milieu scolaire un milieu exempt de harcèlement sexuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *